Etape 2 : Définir des critères et des indicateurs

Pour répondre aux questions d’évaluation, il est nécessaire de définir des critères et indicateurs d’évaluation que ce soit pour le processus ou pour les résultats.

1 – Les critères d’évaluation : de quoi parle-t-on ?

Un critère est un élément de référence qui permet de juger, d’estimer, de définir quelque chose. En général, il faut plusieurs critères pour évaluer toutes ...
Lire la suite…

2 – Les indicateurs d’évaluation : de quoi parle-t-on ?

Pour être renseigné, un critère nécessite des indicateurs. Les critères ne sont donc manipulables qu’une fois traduits en indicateurs. Un indicateur est un instrument de ...
Lire la suite…

3 – Trois exemples

Des exemples pour mieux comprendre comment répondre à des questions d'évaluation sur... ...le processus : Exemple 1 Dans quelle mesure la communauté éducative s’est impliquée ...
Lire la suite…

Pour rappel, l’évaluation des résultats qui mesure les changements doit être accompagnée d’une évaluation du processus si l’on veut comprendre pourquoi et comment les objectifs sont atteints, ou non atteints.

Une fois la définition des critères et indicateurs réalisée, il est souvent utile de vérifier qu’ils renseignent bien les questions d’évaluation pour une meilleure cohérence de la démarche.


Nombre / proportion à atteindre
Pour certains financeurs, il est nécessaire de définir des nombres ou proportions à atteindre dans l’évaluation. Ces valeurs ne sont pas toujours faciles à fixer, mais l’expérience et l’analyse de l’action permettent de les ajuster au fil du temps.

CritèresIndicateursNbre / proportion à atteindre
Acquisition de connaissances sur les émotionsTaux d’enfants qui savent distinguer les différentes émotions75 % des enfants doivent savoir (après l’action) distinguer les différentes émotions
Satisfaction des professionnels sur la formationNombre de professionnels satisfaits de l’animation de la formation20 professionnels satisfaits par l’animation de la formation

Ai-je bien compris ?

Quelle est la différence entre un critère et un indicateur ?

Un critère est un élément de référence qui permet de juger, d’estimer, de définir quelque chose. Il montre le sens de ce qui est intéressant à évaluer pour répondre à la question d’évaluation. Un indicateur est un instrument de mesure, qui donne de l’information (et donc est lié à une source d’information) pour renseigner un critère.


Quelle est la différence entre critères de processus et critères de résultats ?

Les critères de processus peuvent concerner les freins et leviers de la mise en œuvre, la participation et la perception des publics, les éléments de contexte, le partenariat, les ressources, et la communication. Les critères de résultats sont des éléments qui permettent d’apprécier le degré d’atteinte des objectifs et peuvent concerner par exemple : l’évolution des représentations, connaissances et compétences, la modification des milieux de vie, la création d’un service, l’amélioration des relations entre acteurs, le changement de comportement et l’amélioration de l’état de santé.


Comment décliner une question d’évaluation en critères et indicateurs ?

A partir d’une question d’évaluation, il s’agit de lister tous les éléments qui permettent d’apprécier l’objet d’évaluation. On les classe ensuite en critères (ce qui permet de juger), et indicateurs (ce qui permet de mesurer le critère).



Pour passer à la pratique

Pour rédiger les critères et les indicateurs, demandez aux membres du comité d’évaluation de lister individuellement ce qui leur vient spontanément pour préciser la question d’évaluation, sans se demander s’il s’agit d’un critère ou d’un indicateur. Ensuite, regroupez les productions de chacun et classez en critères et indicateurs. Complétez si nécessaire.

Une fois la liste établie, vérifiez qu’aucun critère majeur n’a été oublié, car chacun porte une dimension de l’évaluation qui est unique et ne peut être déduite à partir des autres.

Dans l’autre sens, vérifiez aussi que votre liste de critères n’est pas trop longue, incluant des dimensions secondaires qui risqueraient d’alourdir l’évaluation sans apporter d’éléments importants pour la décision. Dans le même esprit, ne multipliez pas les indicateurs pour chaque critère. Un seul indicateur suffit parfois, s’il est valide. Notez aussi qu’un indicateur peut parfois renseigner plusieurs critères.

Vérifiez également que vous avez bien des indicateurs qui objectivent (sinon mesurent) une situation en répondant aux questions : « combien… », « dans quelle mesure… », « jusqu’à quel point… » ? Et aussi des indicateurs de compréhension qui répondent aux questions : « comment… », « pourquoi…» ?